Centre de Transfert d'entreprise du Québec - 440 boulevard René-Lévesque - Montréal, H2Z 1V7

CTEQUEBEC.COM

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

© 2017 BLOGUE DU CTEQ

1-844-200-2837

Please reload

Passer le flambeau à ses enfants : exemple avec l'entreprise Préverco INC.

Préverco, c’est l’histoire de trois beaux-frères qui ont décidé d’allier leur savoir pour se lancer en affaires !
L’aventure commence en 1988, lors d’une réception de Noël. Le trio, composé de Fernand Dufresne, Edmond Perreault et Gaston Julien, prend la décision de créer Préverco, fabricant de planchers de bois francs prévernis, à Québec.

 

 

L’alliance de 3 compétences pour un projet commun !

La complémentarité a fait naître un projet entrepreneurial auprès de ces hommes :

  • Fernand mettait à profit sa brillante carrière de comptable acquise chez Ernst & Young,

  • Gaston apportait son savoir-faire manuel issu de son travail au moulin à scie,

  • Edmond donnait son expertise en tant qu’installateur de planchers de bois francs.

 

À la création, les trois hommes sont tous propriétaires de Préverco. Chacun possédait 1/3 des actions. Gaston était le seul à travailler dans l’entreprise.

Le succès de l'entreprise entraînait les associés à toujours voir plus loin pour assurer la croissance sur le long terme. Cette vision, qui suscite la prise de risques, a poussé l'un des 3 hommes à se retirer après une année d’opération et à vendre ses parts à son frère. C'est ainsi qu'un nouvel associé a rejoint l'aventure ! C’est ce dernier qui a pris la direction générale de la compagnie.

 

Pendant 4 ans la croissance de l’entreprise s’est poursuivie, passant d’un effectif de 5 employés à une quarantaine.

 

En 1995, Fernand et Edmond ont procédé à une réorganisation corporative en rachetant les actions du dernier associé intégré qui éprouvait des problèmes personnels.

 

En 1996, Préverco devient un des leaders dans la fabrication de plancher de bois francs prévernis. À cette même période, Fernand quitte la firme comptable et prend la direction générale de Préverco. Les enfants des deux propriétaires commencent à s'impliquer davantage dans l'entreprise. Quinze années plus tard, l'un d'eux deviendra Directeur général de Préverco !

 

Dès leur entrée dans la compagnie, les enfants sont tous impliqués dans le conseil d’administration afin de connaître l’ensemble des renseignements financiers et déployer un plan de croissance.

 

Vers une transmission à la nouvelle génération !

C'est en 2010, que Fernand entame une démarche de transfert d’entreprise auprès de ses 3 fils : Jean-François, Bruno, Julien et sa femme Marie-Claude Perreault. Marie-Claude étant la fille d'Edmond, un des co-fondateurs qui s’est retiré de Préverco suite à cette réorganisation.

 

Pour assurer une équité familiale et éviter tout conflit avec ses enfants, Fernand a fait appel à quatre consultants externes pour choisir sa relève. Deux fils souhaitaient prendre la direction de l'entreprise. Il fallait éviter qu'un "chouchou" soit identifié et rester neutre sur le processus de sélection.

 

Le comité de sélection a pu réaliser une évaluation simplifiée car les 4 membres connaissaient déjà la relève. Ils ont complété le processus par différentes entrevues, des tests psychométriques et des discussions privées. L’objectif était de mettre le bon joueur à la bonne place en fonction des compétences et du potentiel de chaque enfant, bénéfique à l’entreprise. La décision fut unanime.

 

Quelques années plus tard, en 2016, Jean-François Dufresne est choisi comme Président directeur général de l’entreprise. La majorité des actions participantes appartiennent aux 3 fils et à Marie-Claude avec sensiblement des parts égales. Quant à Fernand, il conserve la majorité des actions restantes afin d’intervenir si besoin. Il peut, ainsi, agir en cas de conflits ou lorsque des décisions importantes sont à prendre.

 

Depuis que la relève est en place, Fernand continue à exercer à temps partiel dans l’entreprise à titre de conseiller et président du Comité d’administration. Son implication dans la compagnie s’est faite naturellement grâce à la grande latitude donnée aux repreneurs.


 

Un transfert de direction facilité !

Grâce à leur implication dans l'entreprise depuis plus de 10 ans, le transfert de direction auprès des 4 repreneurs s’est très bien passé (savoirs, avoirs etc.) C'est tout naturellement que la direction des opérations a été prise en main.

 

Au départ, les 3 fils et la belle-fille de Fernand ont pris la direction avec des actions participatives. Cela rentre dans le transfert de valeurs et la planification fiscale. De plus, ils ont un droit de vote au conseil d’administration de Préverco.

 

Chacun a trouvé sa place avec son département dédié. Leurs différents domaines d'expertise ont permis de développer une véritable complémentarité.

« Nous n’avons pas toujours les mêmes idées ni la même manière de faire mais je suis d’accord à 99% avec toutes les décisions prises. » ajoute Fernand.

 

La transition a duré 10 ans. Les repreneurs ont été impliqués au fur et à mesure et le transfert de direction s’est fait sur une période de 5 ans. Tout au long du processus les employés clés ont été informés sur les étapes du transfert d’entreprise. Les enfants étaient, déjà, très actifs dans l’entreprise avant la reprise. Le changement de direction a semblé facile parce que toute l’équipe se connaissait et s’y attendait.

 

Selon Fernand : "L’entreprise avait un bon potentiel au moment du transfert et cela n’a rien coûté aux repreneurs."
La réorganisation s’est effectuée de manière classique. C’est-à-dire que les actions ordinaires et les valeurs accumulées avant le transfert ont été converties en actions privilégiées. Ces dernières peuvent être rachetées après la vente et par l’entreprise pour remettre le compteur à zéro. Ainsi, les nouvelles actions participatives reviennent aux enfants.

 


Famille en affaires : misez sur la neutralité !

L'expérience de Fernand, nous amène à considérer la place de la famille dans les affaires.

 

Dans son cas, il nous explique que les problèmes personnels d'un des associés, son beau-frère, ont été difficiles à gérer.

 

Il a fallu lui annoncer qu’il devait quitter l’entreprise car l’ambiance n’était plus gérable. Étant donné qu’il s’agissait d'un proche de Fernand, cela a créé quelques problèmes familiaux mais cela était nécessaire pour la continuité de l’entreprise.

 

Ensuite, le choix entre ses 2 fils pour reprendre Préverco n’a pas été chose facile.

Même si les actionnaires ont pris la décision finale, il était nécessaire de faire appel à un expert externe pour dresser le profil des 2 repreneurs potentiels grâce à des tests psychométriques, des entrevues, des rencontres etc.

 

Une fois la nomination de Jean-François Dufresne à la tête de Préverco, il y a eu une légère déception durant 1 mois de la part du fils non-choisi. Tout s’est apaisé très vite, ensuite.

Il est toujours difficile de garantir l’équité entre les enfants dans un transfert familial.

 

Derniers conseils de Fernand pour conserver l'harmonie avec ses proches et assurer la pérennité de l'entreprise familiale :

  • Au dirigeant sortant : « S’assurer que tout fonctionne et jouer son rôle de mentor auprès du repreneur. Faire passer des tests psychométriques aux enfants qui souhaitent prendre la relève et que l’évaluation soit faite par un expert de l’externe pour plus d’objectivité».
     

  • Au repreneur : « Coordonner en douceur la reprise progressive de la direction et de la propriété de l’entreprise avec le cédant. L’étape de transition ou de règne conjoint est importante. Vous pourriez apprendre beaucoup du cédant et je suggère que vous soyez employé au sein de l’organisation avant d’en reprendre la direction».

 

Aujourd'hui, l'entreprise Préverco est basée à Saint-Augustin-de-Desmaures. Elle génère des revenus entre 75 M$ à 100 M$ et emploie plus de 300 salariés.
Les actionnaire sont composés des familles Dufresne à 80% et Perreault à 20%.

 

 

 

 

M. Fernand Dufresne a à cœur l'enjeu de la relève entrepreneuriale au Québec, c'est pourquoi il est engagé et actif auprès du Centre de transfert d'entreprise du Québec, à titre de président ex-officio au conseil d'administration.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

ARTICLES RÉCENTS