Centre de Transfert d'entreprise du Québec - 440 boulevard René-Lévesque - Montréal, H2Z 1V7

CTEQUEBEC.COM

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

© 2017 BLOGUE DU CTEQ

1-844-200-2837

Please reload

Le conseil de famille un lieu d’échange sécuritaire pour une gouvernance efficace !

Pour discuter du conseil de famille et en comprendre ses tenants et aboutissants, nous avons rencontré Luc Tanguay, expert en transfert d’entreprise.

 

Au sein de Transfert Expert Conseil, firme que Luc Tanguay a créée avec sa collaboratrice Christine Cormier, ils organisent, animent et facilitent les échanges lors des conseils de famille. En toute neutralité et objectivité, ce tandem assure une conciliation des points de vue pour une vision commune.

Issu de la troisième génération d’une famille en affaires, Luc donne un regard neuf et éclairé sur les dimensions humaine, relationnelle et émotionnelle au sein du conseil de famille. Il nous fait part de ses recommandations pour y instaurer une prise de parole saine et constructive.

 

Le conseil de famille, un choix efficace !

Le transfert d’entreprise est une étape cruciale dans la vie des propriétaires ainsi que des membres de leur famille, leurs employés et les divers acteurs qui gravitent dans les contextes entrepreneuriaux.

 

En principe, cette étape n’arrive qu’une fois dans leur vie. Ceci a pour conséquences de limiter les marges d’erreurs dans l’exécution de ce processus. Se donner les conditions favorables pour réussir ce projet sont les alternatives possibles pour les propriétaires d’entreprises.

 

En amont de la transaction financière et fiscale, il y a les dimensions, relationnelle, émotionnelle et organisationnelle à considérer. Elles sont la source de 70% d’échec en transfert d’entreprise.

 

Dans une entreprise familiale, la constitution d’un conseil de famille s’avère une des stratégies de gouvernance les plus efficaces. Il est un lieu d’échange et de communication ouverte. Lorsqu’il est bien instauré, il favorise :

  • Les interactions constructives entre les membres de la famille,

  • Le processus d’intégration de la relève,

  • La diminution les tensions émotionnelles et relationnelles que l’on retrouve dans la majorité des familles en affaires,

  • La définition des rôles et des responsabilités des membres dans l’entreprise.
     

 

Développer un respect mutuel pour créer des relations harmonieuses !

Lors du processus de transfert d’entreprise intergénérationnel, les personnes invitées au conseil de famille peuvent arriver sur le lieu de dialogue avec des inquiétudes et des peurs : « comment ça va se passer … qu’est-ce qu’on va se dire … et si ça tourne mal … et si on se fâche … on doit se parler…qu’est-ce que j’ai fait … qu’est-ce qui ne va pas … quel est le problème … ?

 

En effet, certains sujets tels que la rémunération, les conflits, les vieilles rancunes, les rôles, le pouvoir, les valeurs de gestion, l’argent ou encore la vision du développement de l’entreprise peuvent être difficiles à aborder. Le président du conseil de famille devra nommer un accompagnateur externe qui agira avec empathie et facilitera les échanges en créant un espace relationnel ouvert, sécuritaire et respectueux.

 

L’enjeu majeur dans l’implantation d’un conseil de famille est d’aider les membres de la famille à passer, d’un processus de communication souvent insécure à un processus relationnel sécuritaire. Parce que la relation peut être empreinte de tabous et isoler les personnes introverties, il est nécessaire d’entamer une communication constructive où chacun peut s’exprimer pour le bien de la famille et de l’entreprise.

 

Le conseil de famille est un outil de gouvernance organisé et structuré. Aussi, il a pour fonction d’aider la famille à mieux faire face aux problèmes, aux conflits et aux non-dits.

 

Finalement, il permet de :

  • Déterminer les valeurs de l’entreprise,

  • Énoncer une raison d’être de l’organisation,

  • Définir une vision partagée du processus de relève,

  • Respecter les valeurs des parents fondateurs,

  • Définir les rôles de chacun au sein de l’entreprise.

 

L'importance des règles établies !

Pour éviter des conflits d’égo et/ou de pouvoir, il est important de définir les règles dès le début. Dès la première réunion, les membres du conseil de famille vont déterminer comment le processus va se passer entre eux. Ils vont définir les sujets à aborder, les valeurs qui dicteront les communications et les attentes face au rôle de l’accompagnateur.

 

Ces règles serviront de guide, de boussole et de baromètre tout au long du processus de relève.

Il est important de se souvenir que le conseil de famille est instauré pour déterminer le fonctionnement de la famille entre ses membres et en lien avec l’entreprise. Il est nécessaire d'établir des procédures pour les membres qui travaillent dans l’entreprise et ceux qui n’y travaillent pas.

 

> Instaurer des règles pour favoriser un climat harmonieux et des échanges productifs :

  • La confidentialité : les discussions restent au sein du conseil de famille

  • La tolérance : ce qui est dit ne peut être retenu contre la personne

  • Le respect : ne pas dévaloriser les membres du conseil

  • La responsabilité : chacun doit se responsabiliser face à la situation

  • L'écoute : chaque membre doit se sentir écouté et offrir une écoute active aux autres

  • La conciliation : réconcilier les divergences

  • La liberté d'expression : chacun doit pouvoir s’exprimer librement

 

 

Les succès du conseil de famille, les 7 points à retenir :

  • L’ouverture d’esprit sur soi-même et sur les autres

  • Évaluer l’impact de ses communications sur les autres

  • Accueillir les conseils et les remarques avec une attitude d’ouverture et d’apprentissage

  • Interagir : échanger, assurer une sécurité, faire preuve d’intelligence émotionnelle

  • Respecter les décisions et les règles établies

  • Protéger le patrimoine familial

  • Assurer la continuité de l’entreprise

 

Une dernière chose que Luc nous rappelle : « l’implantation d’un conseil de famille est une des clefs pour réussir un transfert d’entreprise intergénérationnel et ainsi éviter de se retrouver dans le 70% d’entreprise qui ne survivent pas à la deuxième génération ».

 

 

 

 

Nos contributeurs

 

Luc Tanguay

 

 

 

Pour contribuer au succès du transfert d’entreprises au Québec, aux communications intergénérationnelles et au développement de la relève, Luc Tanguay et sa conjointe Christine Cormier ont décidé en 2011 d’unir leurs forces, leurs connaissances et leurs compétences. Ils ont fondé « Transfert Expert Conseil, une touche humaine dans le monde des affaires MC ». Leur société privée intervient auprès des entreprises familiales, des PME, des gestionnaires et de la relève ayant des besoins :

- d'accompagnement et de développement de la relève en période de transition;

- d’accompagnement en transfert d’entreprise;

- de développement organisationnel;

- de développement stratégique;

- et de transfert de connaissances.
 

En 2010, Luc a été retenu pour créer une approche globale d’interventions en transfert d’entreprises MBO et familiales, à la demande de Monsieur Robert Bastien, Vice-président moyenne entreprise chez Fédération Desjardins. Démarche que la Fédération Desjardins offre aujourd’hui à l’ensemble de ses membres propriétaires d’entreprises.

Originaire de familles en affaires, son père et ses grands-pères, il agit depuis dix-sept (17) ans comme consultant, formateur et facilitateur dans des dossiers de transfert d’entreprises.

Il a complété une formation en France, en Pologne et au Québec (1996) en management organisationnel axé principalement sur les sciences du comportement humain et la résolution des conflits intergénérationnels.

Depuis 10 ans Monsieur Tanguay adresse des conférences sur la dimension humaine et relationnelle en transfert d’entreprise, la préparation à la retraite, la communication, la gestion des conflits et la santé des organisations.

Luc aime travailler sur le terrain avec les chefs d’entreprise et les familles en affaires. Sa mission est d’assurer le succès du transfert des entreprises d’une génération à l’autre.

 

 

 

Yves Cameron, Adm.A., B.A.A​

 

 

 

 

Il est conseiller senior au CTEQ pour la région de Montréal. Il possède 24 années d’expérience diversifiée dans l’amélioration des processus d’affaires auprès de PME manufacturières, l’accompagnement des directions d’entreprises, la planification stratégique, les transactions d’entreprises, le financement de projets et l’implantation de solutions technologiques. Au cours des dix dernières années, il a conseillé les entrepreneurs dans leurs défis d’affaires au sein d’importants cabinets tels que KPMG Canada et Raymond Chabot Grant Thornton.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

ARTICLES RÉCENTS