Centre de Transfert d'entreprise du Québec - 440 boulevard René-Lévesque - Montréal, H2Z 1V7

CTEQUEBEC.COM

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

© 2017 BLOGUE DU CTEQ

1-844-200-2837

Please reload

L’importance de bien s'entourer lors d'un projet d'acquisition d'entreprise

Lors d'un processus de transaction d'entreprise, il est toujours important de faire appel à des intervenants clés pour maximiser la réussite du projet et éviter les risques. Pour vous apporter des pistes de solution, quatre experts vous donnent leur point de vue et les éléments indispensables à considérer.

 

 

 
Le duo gagnant : confiance et complémentarité
 

Nos experts, Catherine Parent, Directrice Partenaire d’investissement chez Roynat, Isabelle Gagnon, fiscaliste de Demers Beaulne et Rita Kasparian, Directrice Capital de croissance et transfert d’entreprise de BDC et Yves Cameron, Conseiller senior au Centre de transfert d'entreprise du Québec, ont appuyé le fait que la recherche d’une collaboration solide et de confiance est déterminante pour réussir un projet d’acquisition d’entreprise.

 

Catherine Parent nous explique qu’il est essentiel de bien s’entourer car chaque repreneur est unique et possède ses forces et ses faiblesses : « En s’entourant de ressources complémentaires, vous challengez vos idées et vous vous donnez plus de chance pour réussir un transfert d’entreprise de qualité ».
En effet, certains repreneurs ne voient plus les risques mais seulement le bon côté des choses lors de l’acquisition. Ils ne prennent pas forcément conscience de leurs faiblesses et rencontrent des difficultés sur les moyen et long termes. Il est important de considérer les volets fiscal, légal, environnemental et humain pour trouver les ressources adaptées avant, pendant et après son processus de transaction.

 

Isabelle Gagnon, quant à elle, résume le succès d’une transaction d’entreprise en un mot : la confiance. « Certaines personnes doivent se séparer d’un expert pendant la transmission car la confiance est brisée. Il faut suivre son instinct et avoir confiance à 100% dans les personnes avec qui nous travaillons. Il s’agit bien souvent de la transaction d’une vie ! ».

Dans cette logique, elle rappelle l’importance des personnes référencées et l’intérêt majeur du réseautage.

 

Pour Rita Kasparian, il faut chercher la valeur ajoutée pour améliorer ses perspectives de réussite. « Personne ne peut tout gérer ! Il faut s’entourer de personnes qui complètent nos besoins et apportent les conseils adéquats ».

Elle souligne, également, qu’il faut se renseigner sur les personnes qui nous accompagnent pour connaître leur expérience vis-à-vis du secteur, du marché, de la taille de l’entreprise… que nous souhaitons acquérir. Un bon expert saura, aussi, référencer la bonne personne si la demande ne rentre pas dans son champ de compétences.  Pour finir, un bon feeling et une confiance intégrale sont de mise pour viser le succès !

 

Yves Cameron complète le tout en nous rappelant le rôle du CTEQ dans le projet d'acquisition. "L'organisme facilite le processus avec l'aide d'experts en aidant le repreneur sur :

- la compréhension du modèle d'affaires,

- la détermination de la valeur de l'entreprise et ses arguments,

- la détermination du scénario de reprise d'entreprise,

- la faisabilité financière du projet,

- la définition du plan de transfert."

 

Alors, entourez-vous pour maximiser vos chances de réussite !
Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

ARTICLES RÉCENTS